BICHETTE Monte au paradis des chats

Un hommage à notre copine BICHETTE

 

Notre copine BICHETTE, qui connaissait d’importants problèmes de nature cardiaques, nous a quitté, il y a 48 heures. Paix à son âme. Qu’elle monte au paradis des chats et des justes.

Notre maître s’est levé, plus tôt qu’à l’habitude, vers 6 heures et il s’est rendu à la salle de bain qui se trouve au rez-de-chaussée, en fait un couloir qui a été aménagé comme tel et a trouvé notre copine couchée sur le sol, les yeux révulsés et la langue sortie. En la touchant, il senti la froidure de la mort. Le corps de BICHETTE était déjà rigide et son « départ » remontait à deux ou trois heures.

La maîtresse, aussitôt informée, est descendue en pleurs et a aussitôt pris BICHETTE dans ses bras puis l’a embrassé avant qu’elle ne soit déposée sur un linge propre posé sur la table de la cuisine.

 

En moins de trois mois, depuis le 13 juin dernier, nous avons donc perdu trois de nos frères et sœurs : PEPERE LE CHAT dit le patriarche, Petit SIMBA et maintenant BICHETTE. C’est une véritable malédiction et notre maîtresse a du mal à s’en remettre physiquement et moralement même si elle essaie de faire bonne figure. Quant au maître, il ne montre rien mais n’en est pas moins très affecté.

 

BICHETTE avait intégré depuis quelques temps notre famille et avait réussi à nous « apprivoiser » même si VIOLETTE et CENDRILLON étaient jalouses au point de continuer aujourd’hui à imiter BICHETTE dans le moindre détail de ses habitudes : passage dans l’évier pour lécher l’eau qui goûte du robinet, idem à la salle de bain ou encore station prolongée sur le réfrigérateur à la cuisine.

 

Elle nous manque et le maître qui prononce, tous les matins et tous les soirs, un ERK en hommage à PEPERE et SIMBA y associe désormais BICHETTE.

 

Pour l’instant, le maître ne souhaite pas que nous publions les photographies de BICHETTE décédée et nous respectons strictement ses consignes.

 

Un EEERRRRKKK de douleur de toute la famille.

 

 

A homage to our girlfriend BICHETTE Ourgirlfriend BICHETTE, who knew cardiac big problems of nature, left us, 48 hours ago. Peacewith its heart. That it goes up to the paradise ofthe cats and right. Our Master rose, earlier thanto the practice, towards 6 a.m. and it went tothe bathroom who is at the ground floor, in facta corridor which was arranged like such andfound our girlfriend laid down on the ground, theeyes counterirritated and the left language. Inconcerning, it felt the coldness of death. Thebody of BICHETTE was already rigid and its“departure” went back to two or three hours. Themistress, informed at once, is descended intears and took BICHETTE in her arms at oncethen embraced it before it is deposited on aclean linen posed on the kitchen table. In less than three months, since June 13th, we thuslost three of our brothers and sisters:GRANDPA the CAT says the patriarch, SmallSIMBA and now BICHETTE. It is a true curseand our mistress has difficulty going back somephysically and morally even if it tries to makegood figure. As for the Master, it does not showanything but is not less very affected.BICHETTE had integrated our family for some time and had succeeded in “taming us” even ifVIOLET and CINDERELLA were jealous at thepoint to continue today to imitate BICHETTE inthe least detail of its practices: passage in thesink to lick the water which tastes tap, idem atthe bathroom or station prolonged on therefrigerator with the kitchen. We miss it and theMaster who pronounces, every morning andevery evening, a ERK in tribute to GRANDPAand SIMBA associates from now on BICHETTEwith it. For the moment, the Master does not wish that we publish the photographs ofBICHETTE deceased and we respect hisinstructions strictly. A EEERRRRKKK of pain ofall the family.

 

18, Rue du Presbytère Saint-André de Sangonis

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

EEEERK, Bienvenue à tous sur mon site Internet. Mon premier blog CHAT VA ET CHAT VIENT a été interdit, le second ne répondait plus à l'attente des lecteurs. Ce site est né grâce à mon maître et j'en suis le porte-drapeau. PEPERE LE CHAT

Vous pouvez me joindre sur mon adresse mail personnelle lechat.pepere@laposte.net.

Je remercie tous ceux qui nous ont apporté leur soutien et qui ont permis au maître de mener à bien cette aventure qui se voulait sans prétention.

N'oubliez pas ue notre objectif est de sauver les chats errants, les chats libres et les chats harrets de leur misère existentielle.

Mes maîtres, Elisabeth et Jean-Marie DOL, souhaitent adresser leurs remerciements tout particulier au Docteur Thierry GUY, un vétérinaire ostéopathe de Saint-André de Sangonis installé à la ZA La Garrigue. Un excellent vétérinaire et un grand bonhomme EEEERK à lui.