Le maître va nous raconter l'histoire de PEPERE

ERK du soir,

Le maître ne veut pas que PEPERE soit oublié et il tient à raconter l'histoire de leur rencontre dans la rue du Presbytère car un certain nombre d'entre nous ne savent pas ce qui s'est passé entre eux deux et ce qui a fait que PEPERE et le maître, c'était fusionnel au point qu'il est arrivé que les deux éternuent en même temps.

PEPERE, comme nous tous, n'était pas un chat parmi d'autres mais un membre de la famille qu'il a bien fallu se résoudre à voir partir car le faire tenir plus longtemps lui aurait occasionné d'atroces souffrances.

Le maître nous a raconté que PEPERE a vu sa dernière heure arriver. Des miaulements plaintifs en voiture, son regard attristé et vitreux puis sa volonté de vouloir se coucher sur le bras du maître avant de partir en paix.

Le maître a pu photographier PEPERE jusqu'au dernier moment malgrè les yeux embués de larmes mais il ne sait pas encore s'il publiera ces photographies car PEPERE y apparaît physiquement dégradé.

Rappelez-vous : FIV, bronchite, coryza, oedème pulmonaire, PIF. Rien n'a épargné PEPERE qui a tenu le coup au-delà de ses limites, sans doute pour se faire embrasser par le maître une ernière fois.

Nous pensons très fort à PEPERE mais maintenant, c'est notre maître qu'il faut soutenir en lui rendant tout l'amour qu'il nous donne.

Au revoir PEPERE et EEEERK.

Un grand merci au Doc GUY.

18, Rue du Presbytère Saint-André de Sangonis

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

EEEERK, Bienvenue à tous sur mon site Internet. Mon premier blog CHAT VA ET CHAT VIENT a été interdit, le second ne répondait plus à l'attente des lecteurs. Ce site est né grâce à mon maître et j'en suis le porte-drapeau. PEPERE LE CHAT

Vous pouvez me joindre sur mon adresse mail personnelle lechat.pepere@laposte.net.

Je remercie tous ceux qui nous ont apporté leur soutien et qui ont permis au maître de mener à bien cette aventure qui se voulait sans prétention.

N'oubliez pas ue notre objectif est de sauver les chats errants, les chats libres et les chats harrets de leur misère existentielle.

Mes maîtres, Elisabeth et Jean-Marie DOL, souhaitent adresser leurs remerciements tout particulier au Docteur Thierry GUY, un vétérinaire ostéopathe de Saint-André de Sangonis installé à la ZA La Garrigue. Un excellent vétérinaire et un grand bonhomme EEEERK à lui.