PEPERE LE JURISTE

La déclaration universelle des droits de l'animal

La déclaration universelle des droits de l'animal est un texte de bonnes intentions qui, pour être efficace et être opposable, mériterait d'avoir force juridique.

Force est de constater que la Déclaration universelle des droits de l'homme est devenue un vulgaire torchon de papier et démontre que les Nations Unies ne sont qu'une grosse administration ou les grands de ce monde se rencontrent pour faire leur blabla habituel.

Le texte a tout de même le mérite d'exister même s'il effraie ceux qui n'ont pas beaucoup de courage pour assumer leurs responsabilités, agaçe ceux qui, pour exister n'ont d'autre solution que d'avoir un fusil à la main pour tuer des chats à défaut de trouver du gibier.

Il faut encourager des institutions comme la Fondation Brigitte BARDOT, Trente millions d'amis ou encore PETA Foundation.

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’ANIMAL

PRÉAMBULE:

Considérant que la Vie est une, tous les êtres vivants ayant une origine commune et s'étant différenciés au cours de l'évolution des espèces, Considérant que tout être vivant possède des droits naturels et que tout animal doté d'un système nerveux possède des droits particuliers, Considérant que le mépris, voire la simple méconnaissance de ces droits naturels provoquent de graves atteintes à la Nature et conduisent l'homme à commettre des crimes envers les animaux, Considérant que la coexistence des espèces dans le monde implique la reconnaissance par l'espèce humaine du droit à l'existence des autres espèces animales, Considérant que le respect des animaux par l'homme est inséparable du respect des hommes entre eux, il est proclamé ce qui suit :

Article premier Tous les animaux ont des droits égaux à l’existence dans le cadre des équilibres biologiques. Cette égalité n’occulte pas la diversité des espèces et des individus.

Article 2 Toute vie animale a droit au respect.

Article 3 1- Aucun animal ne doit être soumis à de mauvais traitements ou à des actes cruels. 2- Si la mise à mort d’un animal est nécessaire, elle doit être instantanée, indolore et non génératrice d’angoisse. 3- L’animal mort doit être traité avec décence.

Article 4 1- L’animal sauvage a le droit de vivre libre dans son milieu naturel, et de s’y reproduire. 2- La privation prolongée de sa liberté, la chasse et la pêche de loisir, ainsi que toute utilisation de l’animal sauvage à d’autres fins que vitales, sont contraires à ce droit.

Article 5 1- L’animal que l’homme tient sous sa dépendance a droit à un entretien et à des soins attentifs. 2- Il ne doit en aucun cas être abandonné, ou mis à mort de manière injustifiée. 3- Toutes les formes d’élevage et d’utilisation de l’animal doivent respecter la physiologie et le comportement propres à l’espèce. 4- Les exhibitions, les spectacles, les films utilisant des animaux doivent aussi respecter leur dignité et ne comporter aucune violence.

Article 6 1- L’expérimentation sur l’animal impliquant une souffrance physique ou psychique viole les droits de l’animal. 2- Les méthodes de remplacement doivent être développées et systématiquement mises en œuvre.

Article 7 Tout acte impliquant sans nécessité la mort d’un animal et toute décision conduisant à un tel acte constituent un crime contre la vie.

Article 8 1- Tout acte compromettant la survie d’une espèce sauvage, et toute décision conduisant à un tel acte constituent un génocide, c’est à dire un crime contre l’espèce. 2- Le massacre des animaux sauvages, la pollution et la destruction des biotopes sont des génocides.

Article 9 1- La personnalité juridique de l’animal et ses droits doivent être reconnus par la loi. 2- La défense et la sauvegarde de l’animal doivent avoir des représentants au sein des organismes gouvernementaux.

Article 10 L’éducation et l’instruction publique doivent conduire l’homme, dès son enfance, à observer, à comprendre, et à respecter les animaux.


La Déclaration Universelle des Droits de l'Animal a été proclamée solennellement à Paris, le 15 octobre 1978, à la Maison de l'Unesco. Son texte révisé par la Ligue Internationale des Droits de l'Animal en 1989, a été rendu public en 1990.

PEPERE LE CHAT et le statut juridique de l'animal

EEEERK du matin,

Heureusement le maître a fait de longues études juridiques et a une très grande expérience de 26 années sur le terrain, même s'il a souvent tort d'avoir raison trop tot.

Nous avions sur notre blog CHAT VA ET CHAT VIENT porté à la connaissance des lecteurs un certain nombre de documents sur le statut juridique de l'animal. Il en a été de même avec le second blog.
Avec notre site internet, nous allons pouvoir passer au stade supérieur. Non seulement, nous allons remettre à votre disposition ces documents bruts mais le maître procédera régulièrement à des analyses sur le sujet car notre système juridique continue de considérer que les chats, les chiens sont des meubles alors que ce sont des êtres vivants. il est vrai que dans la mentalité étroite de certains, il est choquant de s'occuper d'animaux errants et notre maîtresse est considérée comme une folle et notre maître comme un fada mais il faut savoir qui débite ces bêtises. Ils ne méritent même pas d'avoir la parole car leur vision de la société s'arrête au pas de leur porte, c'est dire le niveau de leur esprit d'ouverture. Rassurez-vous, ils ne sont pas plus ouvert à l'égard de leurs congénères à deux pattes.

Lorsque l'on entends : après tout, ils ne sont pas d'ici, ici c'est différent, nous c'est pas pareil, ce n'est pas pour faire valoir un quelconque souhait d'appartenance à une communauté. C'est leur volonté de rejeter l'étranger, la différence.

Le maître n'est pas comme çà et c'est ce qui explique qu'on lui mette des bâtons dans les roues. 

Ouverture du site de Jean-Marie

Ceci est un exemple de billet. Le blog peut vous permettre de parler de votre actualité ou recueillir vos dernières créations, vos pensées, vos recettes de cuisine, vos derniers voyages...

Supprimez ou modifier ce billet depuis votre manager (espace d'administration du site) afin de commencer à bloguer sur votre site.

EEEERK, Bienvenue à tous sur mon site Internet. Mon premier blog CHAT VA ET CHAT VIENT a été interdit, le second ne répondait plus à l'attente des lecteurs. Ce site est né grâce à mon maître et j'en suis le porte-drapeau. PEPERE LE CHAT

Vous pouvez me joindre sur mon adresse mail personnelle lechat.pepere@laposte.net.

Je remercie tous ceux qui nous ont apporté leur soutien et qui ont permis au maître de mener à bien cette aventure qui se voulait sans prétention.

N'oubliez pas ue notre objectif est de sauver les chats errants, les chats libres et les chats harrets de leur misère existentielle.

Mes maîtres, Elisabeth et Jean-Marie DOL, souhaitent adresser leurs remerciements tout particulier au Docteur Thierry GUY, un vétérinaire ostéopathe de Saint-André de Sangonis installé à la ZA La Garrigue. Un excellent vétérinaire et un grand bonhomme EEEERK à lui.