Le quotidien de PEPERE

Avant que ne commence à apparaître les signes des maladies qui ont terrassés PEPERE le 13 Juin 2014, il menait une vie tout à fait ordinaire comme tous les chats de la famille exception faite qu’il vivait seul dans une pièce comme ILLYA aujourd’hui.

 

Lorsque je me levais le matin vers 6h30 après avoir entendu l’alarme de mon téléphone portable, j’entendais le fameux EERRRKKKK me rappelant à mes obligations à son égard : « Dépêche-toi de venir, je n’ai plus de croquettes. ». Le temps de prendre le petit déjeuner, de passer voir SIMBA décédé peu de temps après PEPERE, je montais quatre à quatre pour aller retrouver le vieux grigou, lui nettoyer sa litière, réalimenter sa gamelle et faire un petit tout sur la terrasse car PEPERE pouvait utiliser une petite terrasse à volonté. Compte tenu de son âge et de son état, il n’est pas apparu nécessaire alors de prévoir des protections. PEPERE est progressivement redevenu un chat comme les autres, son caractère s’est adouci au fil des semaines et il en est même arrivé à réclamer caresses et câlins alors que peu de temps auparavant le simple fait de changer de position devant lui le mettait en transe.

 

Le soir venu, PEPERE appréciait tout particulièrement de se coucher sur mes genoux ou entre mes jambes et il allait alors que je le caresse délicatement pendant 20 à 30 minutes parfois plus au point de m’endormir avec lui.

 

Retrouvant la forme, PEPERE changeait physiquement. Sa démarche était toujours aussi bancale, comme s’il avait une patte plus courte que l’autre mais le poil repoussait et il se redessinait tout en rondeur avec une prise de poids non négligeable au point de devoir le limiter aux seules croquettes.

Mon plus cher désir était de pouvoir le mener chez le docteur Thierry GUY pour faire un check up complet et surtout sanctuariser son existence avec un carnet de santé, une sorte de carte d’identité pour les chats et les chiens.

 

Malheureusement, nous étions loin de penser qu’il ne passerait pas l’année 2013

 

Mon plus grand regret aura été de ne pas pouvoir le toiletter et de lui couper ses griffes mais je crois que c’était trop lui demandé. Peut-être qu’aujourd’hui, cette opération délicate aurait été menée à terme.

 

J’ai pourtant chats et chiens tout au long de ma vie mais PEPERE a été pour moi plus qu’un simple animal de compagnie, il a été un compagnon de route, un membre de la famille et il le restera toujours même si nous n’avons plus que ses cendres et quelques touffes de son poil rouquin.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 12/06/2014

EEEERK, Bienvenue à tous sur mon site Internet. Mon premier blog CHAT VA ET CHAT VIENT a été interdit, le second ne répondait plus à l'attente des lecteurs. Ce site est né grâce à mon maître et j'en suis le porte-drapeau. PEPERE LE CHAT

Vous pouvez me joindre sur mon adresse mail personnelle lechat.pepere@laposte.net.

Je remercie tous ceux qui nous ont apporté leur soutien et qui ont permis au maître de mener à bien cette aventure qui se voulait sans prétention.

N'oubliez pas ue notre objectif est de sauver les chats errants, les chats libres et les chats harrets de leur misère existentielle.

Mes maîtres, Elisabeth et Jean-Marie DOL, souhaitent adresser leurs remerciements tout particulier au Docteur Thierry GUY, un vétérinaire ostéopathe de Saint-André de Sangonis installé à la ZA La Garrigue. Un excellent vétérinaire et un grand bonhomme EEEERK à lui.