Des intellectuels et des scientifiques osent ...

PEPERE LE CHAT intervient

Je n'aurai pas connu cela de mon vivant mais je suis fier de ce qui se passe en ce moment car des intellectuels et des scientifiques de renom représentant la crème des crème de la société humaine osent signer une pétition pour que les droits de l'animal. Je serais très heureux que mon maître puisse voir la chose se réaliser car il pourrait en retirer une grande satisfaction et pourrait ainsi savoir que son combat n'est pas inutile. L'interdiction de son blog le jour même de ma mort va apparaître comme une anomalie troublante eu égard au mouvement général qui touche notre société. Il faut savoir prendre de la hauteur et notre maître sait le faire même s'il n'oubliera pas le "mal" qui lui a été fait.

Le Texte de la pétition

POUR QUE LES ANIMAUX BÉNÉFICIENT D’UN RÉGIME JURIDIQUE CONFORME À LEUR NATURE

D’ÊTRES VIVANTS ET SENSIBLES ET QUE L’AMÉLIORATION DE LEUR CONDITION PUISSE SUIVRE

SON JUSTE COURS, UNE CATÉGORIE PROPRE DOIT LEUR ÊTRE MÉNAGÉE DANS LE CODE CIVIL ENTRE LES PERSONNES ET LES BIENS

 

Les animaux sont encore définis par le Code civil comme des choses, sur lesquelles l’homme peut par conséquent exercer un droit absolu.

Nous n’ignorons pas que toute tentative de faire évoluer cette classification se heurte à la force des habitudes et soulève invariablement des objections d’ordre économique. Nous l’ignorons d’autant moins que c’est le cas  chaque fois qu’est réclamée la légitime considération due à un groupe exploité ou opprimé.

Certes, les animaux ne sont pas des êtres humains. Ce n’est pourtant pas la proclamation d’une dignité métaphysique, mais certains attributs - capacité à ressentir le plaisir et la douleur notamment - que les humains partagent avec au moins tous les vertébrés, qui enracinent les droits les plus fondamentaux. Et bien que dans diverses réglementations françaises et européennes les animaux soient reconnus pour leur qualité d’ « êtres sensibles », encouragées en ce sens par les progrès de la connaissance scientifique, ils demeurent  de manière de plus en plus contradictoire des biens meubles dans notre Code civil.

Un fac similé du document est consultable à partir du lien ci-dessous :

manifeste.pdf manifeste.pdf

La liste des signataires. Ne cherchez pas les beaufs

CHRISTOPHE ANDRÉ

Psychiatre et Psychothérapeute 

FLORENCE BURGAT

Philosophe

DIDIER VAN CAUWELAERT

Écrivain

ANDRÉ COMTE-SPONVILLE

Philosophe

BORIS CYRULNIK

Éthologue et Neuropsychiatre

DIDIER DECOIN

De l’Académie Goncourt

PHILIPPE DEVIENNE

Vétérinaire et Philosophe

LUC FERRY

Philosophe

ALAIN FINKIELKRAUT

Philosophe

ELISABETH DE FONTENAY

Philosophe

IRÈNE FRAIN

Écrivain

MARIE-ANGÈLE HERMITTE

Docteur en droit

JACQUES JULLIARD

Historien et Journaliste

FRÉDÉRIC LENOIR

Philosophe et Écrivain

JEAN-PIERRE MARGUÉNAUD

Professeur de droit

EDGAR MORIN

Sociologue et Philosophe

MICHEL ONFRAY

Philosophe

ÉRIK ORSENNA

De l’Académie française

PIERRE RAHBI

Philosophe

HUBERT REEVES

Astrophysicien et Président

de Humanité Biodiversité

MATTHIEU RICARD

Docteur en génétique cellulaire

DANIÈLE SALLENAVE

De l’Académie française

ENRIQUE UTRIA

Philosophe

FRÉDÉRIC VITOUX

De l’Académie française

photo0129-2-204.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

EEEERK, Bienvenue à tous sur mon site Internet. Mon premier blog CHAT VA ET CHAT VIENT a été interdit, le second ne répondait plus à l'attente des lecteurs. Ce site est né grâce à mon maître et j'en suis le porte-drapeau. PEPERE LE CHAT

Vous pouvez me joindre sur mon adresse mail personnelle lechat.pepere@laposte.net.

Je remercie tous ceux qui nous ont apporté leur soutien et qui ont permis au maître de mener à bien cette aventure qui se voulait sans prétention.

N'oubliez pas ue notre objectif est de sauver les chats errants, les chats libres et les chats harrets de leur misère existentielle.

Mes maîtres, Elisabeth et Jean-Marie DOL, souhaitent adresser leurs remerciements tout particulier au Docteur Thierry GUY, un vétérinaire ostéopathe de Saint-André de Sangonis installé à la ZA La Garrigue. Un excellent vétérinaire et un grand bonhomme EEEERK à lui.